Exposition Mummy : secrets of the tomb

100000000000012C0000012C756D1517_mummy

Affiche de l’exposition

Avez-vous déjà vu des momies ? La Pierre de Rosette ? Savez-vous comment on embaumait certains personnages célèbres dans l’Egypte antique ? Si vous voulez des réponses à vos questions, alors l’exposition Mummy : secrets of the tomb s’en chargera.

C’est la deuxième fois que le British Museum prête ses vestiges à un musée de Singapour. Pourquoi ? Parce que Singapour a l’ambition de s’ouvrir sur le monde. Et il en a les moyens ! Alors, empressez-vous d’aller admirer ces trésors d’une des civilisations antiques les plus connues de l’Histoire : l’exposition s’est terminée le 4 novembre. Elle s’est déroulée dans un musée témoignant des progrès de l’art et de la science, fruit d’une longue réflexion sur comment représenter l’esprit brillant en essor des Singapouriens, trop souvent oublié.

L’Égypte antique

Art science Museum (bâtiment blanc), un des nombreux musées de Singapour, au cœur de la ville

Art science Museum (bâtiment blanc), un des nombreux musées de Singapour, au cœur de la ville

Cette civilisation est sans doute l’une des plus anciennes de l’histoire. Son rayonnement fut incroyablement long, du Néolithique (-9000 environ) à l’an -27, lors de la prise de pouvoir par Auguste, au début de l’empire romain. Alors de la période prédynastique (jusqu’au XXXIème siècle) jusqu’à la période hellénistique (-332 à -27), en passant par l’invention de l’écriture hiéroglyphique (-3100 av. J.C.) et par le nouvel empire (-1580 à -1085 av. J.C.), il y a de quoi admirer.

Après être rentrées dans le lotus on nous fait pénétrer dans une salle obscure affublée de lunettes 3D.

Cinéma 3D, Art science Museum (Photographie, Marylou Brusset)

Cinéma 3D, Art science Museum (Photographie, Marylou Brusset)

Le film commence. Nous allons découvrir la merveilleuse histoire de Nesperennub le momifié. Nous assistons alors à un déballage virtuel des bandelettes de la momie puis nous entrons au cœur de celle-ci pour découvrir les raisons de sa mort. Le temps d’un film nous pouvons être des détectives.

Durant le film nous avons pu découvrir l’histoire de Nesperennub dont la momie a été analysée au moyen de rayons lasers puissants. Grâce à son sarcophage une partie de la vie de Nesperennub a pu être reconstituée.

Les lunettes 3D

Les lunettes 3D

Nesperennub a vécu aux alentours de 800 avant J.C. dans la ville d’ancienne Egypte de Thèbes. Thèbes était à cette époque une ville des plus importantes d’Egypte et comportait nombre de temples et palais. Nesperennub travaillait lui-même dans l’un de ces temples, Karnak comme nous l’indique les hiéroglyphes dont son sarcophage est ornés. A cette époque on était prêtre de père en fils et Nesperennub était donc le descendant d’une famille de prêtres. Il avait le rôle fondamental de ventiler le roi ce qui en faisait un homme important et reconnu.

Nesperennub apprenait aussi le Livre de la Mort qui sont des enchantements pour guider le défunt dans l’au-delà et qu’il récitait lors des embaumements. Il est probablement mort d’une rupture d’anévrisme.

Momie de Nesperennub

Momie de Nesperennub

Le passage dans l’au-delà

Masque funéraire

Masque funéraire

Les Égyptiens croyaient qu’après la mort le défunt entamait un voyage périlleux dans un autre monde, celui de l’au-delà. Pour lui assurer un passage sans encombre on plaçait des amulettes dans les bandages et on insérait des plaques de métal gravées avec des inscriptions religieuses pour le protéger.

Une fois parvenu au lieu de passage dans le royaume des morts le cœur du défunt était pesé dans une balance avec une plume sous les yeux d’Osiris le dieu des morts. Si le cœur était plus léger que la plume alors le mort avait eu une vie pieuse et il entrait alors dans le royaume des morts pour l’éternité. Dans le cas contraire le cœur qui est considéré comme le siège de l’âme par les Égyptiens était dévoré par le Dévoreur.

Parchemin montrant des hiéroglyphes et la pesée du cœur

Parchemin montrant des hiéroglyphes et la pesée du cœur

Comment faire une momie

  1. Trouver un mort
  2. Le laver puis le parfumer avec des huiles
  3. Enlever le cerveau petit à petit par le nez et le jeter
  4. Le jour suivant lui enlever ses organes : cerveau, cœur, poumons, foie et intestins et les mettre dans des amphores particulières pour chaque organe après les avoir séchés et mis dans de la résine, sauf le cœur que l’on replacera dans le corps après l’avoir enroulé de bandelettes
  5. Enlever les yeux et les remplacer par des yeux en verre pour pouvoir voir dans l’au-delà
  6. Envelopper le corps dans du sel pour le déshydrater
  7. 40 jours plus tard enlever le sel
  8. Recouvrir ensuite toutes les incisions crées pour enlever des organes et répandre de la résine et de l’huile sur le corps
  9. Parfumer à nouveau et placer des amulettes pour le protéger et lui donner du pouvoir dans l’au-delà (amulette en scarabée sur le cœur, yeux…)
  10. Envelopper le corps dans des bandelettes en lin
  11. Porter le corps dans son sarcophage

Quelques œuvres importantes

Chat momifié

Chat momifié

Les momies : dans l’exposition nous pouvons voir trois momies dont celle de Nesperennub , qui sont très bien conservées.

Les statuettes : on peut voir de nombreuses statuettes différentes qui étaient placées dans le tombeau du défunt ou directement dans ses bandages.

Elles prennent des formes variées : animaux sacrés, dieux et déesses…

Statuette de dieu

Statuette de dieu

Les amulettes : sont présentées une grande variété d’amulettes dont certaines très anciennes. La plupart sont faites dans des métaux précieux et ont des fonctions particulières.

Amulettes scarabée avec des hiéroglyphes

Amulettes scarabée avec des hiéroglyphes

Par exemple les amulettes en forme d’œil protègent et surveillent le mort dans l’au-delà

et sont placées dans ses bandages.

Les parchemins : il est impossible de manquer les parchemins égyptiens.

Ceux du musée sont parfois en couleur et ils représentent souvent des scènes du passage de l’au-delà ou des scènes de prière.

Statuette de dieu à bec d'oiseau

Statuette de dieu à bec d’oiseau

Sources:

The British Museum, Wikipedia, marinabaysands.com, littledayout.com, deenise glitz, straitimes.com, notre cerveau

Sources images :

cinéma 3D, chat momifié, masque funéraire, images statuettes, amulettes et parchemins

affiche de l’exposition

momie de Nesperennub

Marylou BRUSSET, Lucie BOURQUARD, Lycée Français de Singapour (seconde)

1 comment for “Exposition Mummy : secrets of the tomb

  1. Aurélie Bernard
    22 février 2016 at 21:41

    Nous avons apprécié cet article très instructif et plaisant à la lecture. Les photos sont choisies avec précaution et les explications sont très instructives. En général, cet article est bien construit et agréable à la lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *