Vettel en piste et Rihanna sur scène

Le Grand Prix automobile de Singapour 2013 (2013 Formula 1 SingTel Singapore Grand Prix), disputé le 22 septembre 2013 sur le circuit urbain de Singapour, est la 891e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950. C’est aussi la sixième édition du Grand Prix de Singapour et la treizième manche du championnat 2013. La course est nocturne et se déroule au cœur de la City.

L’Allemand, Sebastian Vettel (Red Bull) remporte le prix de Singapour

Vettel l’emporte! Photo de ROSLAN RAHMAN, Journal : channelnewsasia.com

Vettel l’emporte! Photo de ROSLAN RAHMAN, Journal : channelnewsasia.com

Dimanche 22 septembre 2013, l’évènement singapourien le plus populaire a fait se déplacer plus de 65 mille personnes. Cette soirée a débuté doucement par deux courses qui ont déplacé peu de public. En effet nous n’étions pas très nombreux dans les gradins pour assister à une course de F2 disputée par des modèles moins évolués et des pilotes plus jeunes, suivie par la Porsche Carrera Asia Cup, qui est pourtant une course événement puisqu’il n’en existe que deux dans le monde, à Shanghai et à Singapour. Ce n’est qu’à partir de 18h30 lors du Drivers’ Track Parade que les tribunes ont commencé à se remplir. Il n’est pas surprenant que cette tradition plaise au grand public parce qu’il peut voir de plus près les pilotes les plus célèbres parader dans des voitures de collection. Après ce défilé, la course de F1 a enfin démarré par le tour de chauffe.

Vettel en tête pendant la course, photo : Keith Collantine

Vettel en tête pendant la course, photo : Keith Collantine

Vettel, le favori de cette course, avait battu le record du circuit de Singapour la vieille. Il a donc commencé le premier. En troisième position, on trouve le français Grosjean qui court en Lotus. Malheureusement pour lui, il interrompt sa course en plein suspense à cause d’un problème de pneu. Alonso, lui, commence la course en 7e position mais malgré ce léger handicap, après un spectaculaire dépassement au départ, il réussit à garder sa position durant tout le long de l’épreuve pour pouvoir finir deuxième et se placer sur le podium. La dernière marche quant à elle est occupée par Kimi Räikkönen qui avait pourtant démarré 13e. Quelle performance !

Donc finalement, Vettel l’emporte devant l’Espagnol Fernando Alonso (Ferrari) et le Finlandais Kimi Räikkönen (Lotus)

Parti en pole position, il a terminé avec 33 secondes d’avance sur Alonso. C’est sa 7e victoire cette saison. Il consolide ainsi sa première place au Championnat du monde.

C’est se 3ème victoire consécutive à Singapour. Il se dirige vers une 4ème couronne d’affilée.

Pablo Andres et Simon Rivoire (2013, seconde, LFS Singapour)

Interview du Chief Marshal, Quentin Berrryman

Circuit de la F1 en vue aérienne, photo: Chensivuan)

Circuit de la F1 en vue aérienne, photo: Chensivuan)

Quel était votre rôle à la Formule 1?

Cette saison était ma quatrième année en tant que Trainee Sector Chief, les trois années précédentes j’étais Fire Marshal (2012) Communications Observer (2011) et Flag Marshal (2010)

Est-ce que cet évènement F1 était votre premier en tant que Chief Marshal (Chef de secteur stagiaire)?

Oui, tout d’abord vous êtes placé en tant que Chef de secteur stagiaire aux côtés d’un chef de secteur expérimenté, qui dans mon cas était Anthony Thorne qui arrivait d’Australie.

Comment avez-vous commencé votre parcours dans le monde de la Formule1?

Commencer un parcours dans la F1 n’est pas aussi simple qu’on pourrait le croire. J’ai envoyé ma candidature par internet, d‘abord en 2009 sans avoir été retenu, puis ensuite en 2010. Plus de 95% des volontaires reviennent l’année d’après, il est donc très difficile d’obtenir un poste. Une fois sélectionné, vous pouvez être Marshal partout dans le monde, c’est une vraie opportunité!

Est-ce que vous considérez la Formule 1 comme une de vos passions ou est-ce un sport que vous avez découvert par hasard ?

Vous devez vous intéresser à ce sport et avoir une passion pour ça, sinon vous ne passeriez pas 18 heures par jour à travailler dans la chaleur et l’humidité étouffantes. Vous devez aussi rester impartial. Vous ne pouvez pas montrer que vous favorisez une équipe plus qu’une autre, même si, disons-le, si Hamilton ou Button avaient eu un accident, je n’aurais pas été très content!

A votre avis, qu’est ce qui rend cette course de Formule 1 si unique ?

Hormis le fait que la F1 de Singapour est la seule course de nuit au monde, c’est aussi une des plus difficiles. Les conducteurs la redoutent. Voir des voitures de course rouler sur la même rue que tu as empruntée pour aller au travail une semaine plus tôt, voilà un spectacle formidable !

Comment se déroulent l’organisation et la préparation d’un évènement de cette ampleur ?

Le budget est d’une importance primordiale. Sans SingTel (notre sponsor principal), cette course n’aurait pas lieu. Puis vient ensuite l’organisation. On peut compter à peu près 15 000 organisateurs, dont 2 200 sont des Marshals.

Décrivez nous une journée dans la peau d’un Chief Marshal

 ‘Dépêche-toi! Non, attends!’ c’est plutôt ça. Vous signalez votre arrivée à 11h30, puis vous assistez à la réunion d’information du jour, vous récupérez votre casque et votre déjeuner. A 13h30 vous êtes déployé sur votre secteur. Vous faites alors un compte rendu aux autres Marshals, puis vous procédez à une inspection du circuit. Vous devez ensuite vous assurer que tous les préparatifs sont terminés, puis vous suivez les instructions de ce qu’on appelle un “minutexminute” dit “minute by minute”, une sorte de manuel qui vous détaille chaque minute de la course. Le timing est l’élément le plus important de votre travail, et vous avez rarement l’occasion de vous asseoir… Vous mangez en quatrième vitesse et vous devez vous assurer de boire au moins un litre d’eau par heure. Votre journée se termine à 23 heures.

Pouvez-vous partager avec nos lecteurs le souvenir principal que vous garderez de cette expérience?

Je me souviendrais toujours de la leçon que j’ai apprise: Ne pas juger les autres sur les apparences. Tous vos coéquipiers portent le même uniforme que vous, et vous ne savez pas si vous travaillez avec un chirurgien ou un éboueur, mais peu importe du moment qu’ils remplissent leur mission.

Que diriez-vous à nos lecteurs afin de les convaincre d’assister à la prochaine course F1 de Singapour?

Même si vous n’êtes pas amateur de Formule 1, vous avez l’opportunité de participer à un événement unique et international. La ville est resplendissante, avec ses concerts et ses étals de nourriture de pays différents. Aucun autre événement, aucune autre ville ne peut mieux recréer cette atmosphère.

Chloé Villaret (2013, seconde, LFS Singapour)

Rihanna, la star de la soirée F1…

Rihanna, arrive sur scène pour plus de 60 000 personnes, photo : Straits times

Rihanna, arrive sur scène pour plus de 60 000 personnes, photo : Straits times

Le 23 septembre 2013, vers 20h, Rihanna, reine du R&B et de la provocation, icône internationale provenant de la Barbade (ile des caraïbes) arrive sur scène devant 8ooo spectateurs. Elle est accompagnée de ses danseuses et habillée d’une robe  version « Andy Warhol. Elle commence par chanter des chansons encore inédites tirées de son nouvel album « Unapologetic ». Déjà, elle crée l’événement et sait satisfaire dès les premières minutes la curiosité de ses fans, qui, comblés découvrent en exclusivité ses nouveaux titres. Elle interprétera notamment « Pour it up ». Une demi-heure plus tard , elle chante ses chansons les plus populaires : ”Phresh out the runway” , “ Man down” , “Talk That talk” , “Rude boy” , “Jump on It” , “Umbrella” , “Don’t stop the music” , “What’s my name” , “Rock star 101” ,” S&M”, “Hate I love You”, “Numb”, “Only girl in the world” , “Stay” … Cette longue liste de hits reflète bien la carrière éclatante de la star car si l’on s’y penche plus attentivement, l’on peut constater que chacun de ses singles est devenu un titre phare propulsé très vite au top des ventes. La liste est longue de ses réussites, et c’est sûrement pourquoi un public très nombreux est venu applaudir la star. Ce concert (Diamonds tour world) fut en effet l’une des plus grandes performances artistiques de la F1 : la danseuse talentueuse qu’est Rihanna s’est livrée à des chorégraphies modernes détonantes

Notamment lors de sa démonstration de « twerking » qui a véritablement séduit le public. Ce concert était de plus un savant mélange de rock, de pop-électro, de musique acoustique et de RN’B spécialement crée par l’artiste. Cette représentation, exécutée sur un fond de belles images panoramiques à la fois sanguinolentes et glamour nous a plongés dans l’univers particulier de l’artiste, fait de contrastes. Cerise sur le gâteau, Rihanna finit son show en beauté par sa fameuse chanson «  Diamonds », soulevée par un élévateur devant la foule en solo, émerveillant ses fans plein d’étincelles dans les yeux. La plupart des gens que j’interroge en sortant du stade me disent qu’ils ont adoré le show : « Rihanna est jolie, sympathique, sexy, glamour ». La majorité veut la revoir sur scène prochainement à Singapour.

B.Godbert (2013, seconde, LFS Singapour)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *