Vert clinquant et paysages frappants

Dans le cadre de l’enseignement d’exploration Littérature et Société, en seconde, nous avons eu la chance de voyager à Pu Mat, un parc national au centre-nord du Vietnam, à la frontière du Laos. Ce voyage qui a donc été effectué par certains élèves du lycée français international Marguerite Duras, nous a été très bénéfique pédagogiquement. Nous avons pu visiter cette région du Vietnam, à 120 kilomètres de Vinh. L’objectif de ce voyage était de rencontrer les populations montagnardes qui vivent aux abords du parc et de leur distribuer des fournitures scolaires collectées au sein de l’établissement.

Lors de notre voyage, nous avons ainsi visité des écoles rurales du district de Con Cuong, où l’âge des élèves rencontrés variait entre 8 et 12 ans. Nos échanges ont été animés par des activités ludiques, comme l’apprentissage de mots en anglais, des puzzles, des coloriages mathématiques que nous avions préparés à l’avance. De plus, nous avons organisé des jeux extérieurs comme le béret, le football, des danses que les élèves ont adorés. Les enfants étaient enthousiastes, tout comme les enseignants qui nous ont réservé un accueil chaleureux.  À la fin de la journée, nous leur avons offert le matériel que nous avions apporté et utilisé, c’est à dire des cartes ludiques, puzzles et ballons de foot pour qu’ils puissent continuer à pratiquer ces ateliers et sports à leur aise.

 

Lors du troisième jour, nous avons remonté une rivière frontalière du Laos, à Pha Lai, durant deux heures, en petite barque à moteur pour offrir des fournitures dans un village Thai très isolé. Les rizières aux pousses presque mûres, baignées par le soleil, étaient à notre arrivée d’un vert clinquant. Au fil des heures, les enfants, au total une cinquantaine, d’abord méfiants et craintifs, ont fini par accepter avec plaisir les fournitures, recueillies grâce aux dons des élèves et du fournisseur en matériel scolaire du lycée français. Nous les avons donc aidés, dans la mesure du possible, à avoir de meilleurs outils de travail.

Finalement, lors de ce voyage, nous avons découvert de superbes paysages. Des eaux claires, aux forêts tropicales, en passant par des rizières magnifiques comme les décrivaient les premiers Européens au Vietnam “ frappantes, d’un vert presque artificiel”. Nous avons effectué plusieurs randonnées sur les pentes mystérieuses de petites montagnes.  Nous avons même eu la chance de nous baigner dans la cascade de Khe Khem, d’une vingtaine de mètres, entourée d’arbres au milieu d’une forêt. Cette baignade était une expérience très agréable, et à l’image de ce voyage naturellement magnifique.

 

Après ces nombreuses découvertes et apprentissages aux cotés des habitants, nous sommes repartis à Ho Chi Minh marqués par une nouvelle image, celle du Vietnam rural, et des souvenirs impérissables que nous laisseront ces moments partagés avec nos camarades de chambrée d’une courte semaine!

 

 

Paul Coquant et Vadim Touraine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *